Explosion dans un appartement | Bataillon de marins-pompiers de Marseille

Contacts

Bataillon de marins-pompiers
9, boulevard de Strasbourg
13233 Marseille Cedex 20
Tél. : 04 96 11 75 00

Recrutement

Stage d'observation

Service communication

Attestation d'intervention

Vous êtes ici

Accueil » Communiqués de presse » Explosion dans un appartement

Explosion dans un appartement

Ce lundi 12 février, peu près 18h, le Bataillon de marins-pompiers de Marseille est intervenu suite à une déflagration et un départ de feu dans un appartement, chemin vicinal des Accates dans le 11ᵉ arrondissement de Marseille. L’explosion est survenue au rez-de-chaussée d’un pavillon comprenant plusieurs appartements et serait très certainement liée à l’utilisation d’une bouteille de gaz.

A leur arrivée sur les lieux du sinistre, les équipes du BMPM constatent que l’effet du souffle a endommagé l’appartement, ainsi qu’une cloison de l’appartement voisin. Les marins-pompiers vont mener simultanément des actions de reconnaissance et d’évacuation du bâtiment.

Après reconnaissance, un homme de 93 ans, se trouvant dans l’appartement concerné et présentant des brûlures sur tout le corps, ainsi qu’une femme de 32 ans se trouvant dans l’appartement voisin et blessée au visage, seront pris en charge par les secours médicaux et transportés vers un centre hospitalier. Le feu est éteint à 18h35.

Un marin-pompier sera légèrement blessé au cours de cette opération.

Cette intervention a nécessité l’intervention de 10 véhicules, près de 30 marins-pompiers et une équipe médicalisée du Samu.

Le BMPM vous rappelle

CONSIGNES FUITE DE GAZ

Le Bataillon est intervenu en 2017 sur 563 interventions pour gaz.

Le gaz de ville ou en bouteille est un combustible extrêmement dangereux en cas de fuite. Un « odorisant » est ajouté au gaz afin d’alerter les gens de sa présence. Une fuite de gaz peut résulter d’un certain nombre de causes et produire de graves explosions. Soyez donc extrêmement prudent.

  • Les conseils qui suivent sont également valables pour tout type de gaz : naturel, propane, butane.
  • Vous avez décelé une odeur suspecte de gaz chez vous, ne paniquez pas. Gardez votre calme. Certaines précautions sont à prendre :

Les bons réflexes en cas de fuite :

En cas de doute, vous devez impérativement :

  • Ouvrir les portes, fenêtres et toutes aérations possibles (plus léger que l’air, le gaz naturel se dissipe et disparaît rapidement) ;
  • Fermer l’arrivée de gaz, uniquement si vous pouvez le faire sans allumer la lumière ;
  • Appeler les pompiers (112 ou 18) uniquement à l’extérieur ;
  • N’allumer aucun appareil électrique, ne pas introduire d’étincelles ou de flamme ;
  • Ne pas sonner, même chez les voisins ;
  • Evacuez les lieux (si immeuble par les escaliers et non l’ascenseur) restez à
  • l’extérieur et gardez votre en attendant les secours ;
  • A l’arrivée des secours précisez, si c’est le cas le nombre de bouteilles dans le local ;
  • Ne rentrez pas chez vous tant que les professionnels de l’urgence ne vous ont pas autorisé à le faire.
  • Si vous respectez les mesures décrites ci-dessus, les risques d’inflammation sont limités. Il faut en effet une concentration entre 5 et 15% de gaz naturel ainsi qu’une température très élevée ou une étincelle pour qu’une combustion se produise. Le gaz naturel n’est par ailleurs pas toxique.

Les gestes préventifs :

  • Fermez le robinet d’arrivée de gaz naturel lors de chaque départ en week-end ou en vacances ;
  • Nettoyez régulièrement les brûleurs de votre gazinière : une flamme bleue est un gage de sécurité ;
  • Vérifiez la date de validité du tuyau de gaz de votre cuisinière, n’attendez pas pour le remplacer.
  • L’entretien des installations au gaz doit être fait tous les ans par un professionnel.

Utilisation de bouteille de gaz :

  • Une bouteille doit être installée sur un support stable et en position debout pour prévenir d’un risque d’incendie ;
  • Il est important d’assurer une bonne ventilation de l’espace dans lequel est entreposée la bouteille ;
  • Ne laissez jamais de bouteilles à proximité de matières inflammables ;
  • Seul le butane peut être conservé dans un logement, évitez de l’entreposer en sous-sol (ce gaz est plus lourd que l’air donc risque de poche en cas de fuite).

 

VIDEO DU MOMENT

PORTRAIT : Benoît et Amélie au CIS Endoume

Toutes les vidéos
sur YOUTUBE

Suivez le Bataillon
sur FACEBOOK