Contacts

Bataillon de marins-pompiers
9, boulevard de Strasbourg
13233 Marseille Cedex 20
Tél. : 04 96 11 75 00

Recrutement

Stage d'observation

Service communication

Attestation d'intervention

Vous êtes ici

Accueil » Communiqués de presse » Le Bataillon de marins-pompiers en exercice

Le Bataillon de marins-pompiers en exercice

Le mercredi 4 juin 2014, un exercice tripartite (France-Italie-Espagne) de secours aux passagers d’un avion accidenté en mer s’est déroulé au large du département des Bouches-du-Rhône.

Organisé par la Préfecture maritime de la Méditerranée, la préfecture des Bouches-du-Rhône, en coordination avec le centre secondaire de sauvetage Air de Toulon (Rescue Secondary Center, RSC), le CROSS-Med (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en Méditerranée) et le Bataillon de marins-pompiers de Marseille, cet exercice avait pour objectif de tester la coordination des secours et de vérifier le bon fonctionnement de l’interface entre les opérations de secours en mer, relevant du Préfet maritime, et celles à terre, relevant du Préfet de département.

Vidéo : médicalisation de naufragés

L’exercice articulé en deux volets, comprenait une première phase de recherche et de sauvetage en mer des survivants du crash aérien et une seconde phase, mise en œuvre par le BMPM, de recueil, de prise en charge et de traitement de douze victimes, préalablement hélitreuillées en mer et déposées sur une drop zone (DZ) des bassins Est du grand port maritime de Marseille (GPMM).

Le savoir-faire et la réactivité du personnel marin-pompier, médecin, psychologue et infirmer présent sur place, renforcé par le SAMU 13, était évalué tout au long de la mise en œuvre de l’opération de secours.

Réalisé dans le cadre du dispositif NOVI (Nombreuses Victimes) du plan ORSEC départemental et sous l’œil attentif des évaluateurs du Bataillon, les marins-pompiers ont réalisé l’opération selon les phases suivantes de prise en charge des victimes : le recueil des passagers, l’analyse de l’urgence, la médicalisation et l’évacuation vers un hôpital.

Cet exercice, indispensable à la bonne préparation du personnel, aura mobilisé vingt véhicules et près de soixante marins-pompiers.

Crédits photos : BMPM – PM Philippe SOLA