Contacts

Bataillon de marins-pompiers
9, boulevard de Strasbourg
13233 Marseille Cedex 20
Tél. : 04 96 11 75 00

Recrutement

Stage d'observation

Service communication

Attestation d'intervention

Vous êtes ici

Accueil » Communiqués de presse » Le bataillon face au Covid-19 (suite)

Le bataillon face au Covid-19 (suite)

Depuis plusieurs mois, le bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) prépare le déploiement d’une « équipe opérationnelle spécialisée (EOS) APPUI ROBOTISE ».

Après une analyse des besoins opérationnels et des retours d’expériences, le BMPM a déterminé la dotation optimale tant en drones qu’en robots.

Sur la base de la mise en œuvre de ces matériels, les missions de cette EOS peuvent être résumées ainsi :

  • identifier les enjeux sur un sinistre d’ampleur et faciliter les reconnaissances au moyen de capteurs et de caméras à hautes performances (drones et robots) ;
  • lutter contre un sinistre majeur en procédant à des reconnaissances, à l’extinction ou à la ventilation opérationnelle (robots) ;
  • réaliser un appui opérationnel en transportant notamment des victimes ou du matériel lourd sur de longues distances inaccessibles à des véhicules classiques (robots).

Le point commun de toutes les missions attribuées à l’EOS est d’augmenter les capacités opérationnelles de l’unité tout en préservant le potentiel humain.

La pandémie Covid-19 a conduit le Bataillon à accélérer l’activation de cette nouvelle EOS en lui confiant une mission prioritaire : la désinfection curative d’espaces clos, réponse conjoncturelle destinée à participer à la prochaine phase de déconfinement. Elle intervient en complément de COMETE (COvid Marseille Environment Testing & Expertise), autre EOS du BMPM dont les missions sont de détecter les traces résiduelles de coronavirus dans l’environnement après un bionettoyage et de proposer, dans certaines situations, une réponse de désinfection approfondie. Le premier robot vient d’être livré et a été baptisé MARIUS. Le second, CESAR, le sera dans quelques semaines.

MARIUS et CESAR, robots de 500 kg sur chenilles, propulsés par des moteurs électriques alimentés par batteries, sont pilotés chacun par un des 10 téléopérateurs de l’EOS.

Pour sa mission Covid-19, chaque robot porte une cuve de 50 litres munie de 12 pulvérisateurs, remplie de solution désinfectante à base d’eau de Javel, d’iodophores et d’éthanol permettant de traiter une surface de 20 000 m². Cette solution est quotidiennement utilisée pour la décontamination de nos ambulances. Son usage et son efficacité sont donc parfaitement maitrisés.

Cette nouvelle capacité opérationnelle a pour vocation d’apporter une réponse « 24H/24 et 7J/7 » destinée à la remise en route urgente d’un site contaminé (centre logistique, garage engins opérationnels, hall d’accueil du public, station de métro...).

En complément, la composante robotisée l’EOS vient de recevoir deux systèmes de drones identiques à ceux en service au sein des forces armées françaises.

Les EOS COMETE et APPUI ROBOTISE sont équipées d’un matériel de pointe intégralement financé par la Ville de Marseille. Celle-ci dispose ainsi d’une capacité de réaction unique en France pour la phase de déconfinement.

Crédit photo : ©BMPM