Contacts

Bataillon de marins-pompiers
9, boulevard de Strasbourg
13233 Marseille Cedex 20
Tél. : 04 96 11 75 00

Recrutement

Stage d'observation

Service communication

Attestation d'intervention

Vous êtes ici

Accueil » Communiqués de presse » Plages de Corbières : la SOS DEPOL s'entraîne

Plages de Corbières : la SOS DEPOL s'entraîne

Jeudi 13 juin 2013, la Section Opérationnelle Spécialisée (SOS) « Dépollution » a réalisé un exercice de lutte anti-pollution sur les plages des Corbières.

 

Objectifs

Cet exercice d’entrainement, baptisé « Corbières 2013 », avait pour objectifs principaux :

  • la formation et le maintien des acquis du personnel de la Section Opérationnelle Spécialisée Dépollution ;
  • d’éprouver la capacité du BMPM dans le domaine de la lutte contre les pollutions dans un site sensible ;
  • de réaliser un chantier « type » de lutte contre les pollutions dans le cadre ORSEC POLMAR ;
  • de tester la capacité de déploiement des moyens humains et matériels uniquement par voie maritime¹.

Scénario et chronologie

A 8 h, le COSSIM reçoit une alerte relayée par un appel du CROSSMED : un navire de commerce faisant route au large de Marseille a procédé à un dégazage accidentel. La taille estimée de la nappe est d’environ 500 m² de produit hydrocarbure lourd.

Le vent et les courants poussent la nappe en direction de la plage de Corbières au nord de Marseille.

Les spécialistes et le matériel de la SOS DEPOL, embarqués à bord du navire d’intervention portuaire (NIP) PYTHEAS II et renforcé d’un moyen nautique armé de plongeurs sont engagés par le COSSIM.

En première intention, les marins-pompiers mettent en place un barrage afin de protéger la plage et le littoral.

Dans un deuxième temps, les opérations de récupération et de stockage temporaire des produits polluants sont engagées avec le concours des moyens nautiques du BMPM. Ces manœuvres s’effectuent uniquement à partir du large, la plage étant par convention d’exercice, inaccessible pour nos engins. Un ensemble de chalutage est fourni à la vedette du GIE FOST², associé à l’exercice, afin de récupérer un maximum de produit, plus au large avant qu’il ne dérive. Le traitement des produits récupérés est ensuite laissé à la charge de sociétés spécialisées.

A 11 h, l’exercice était terminé et 75 mètres de barrage ont été mis en place par les équipiers de la SOS DEPOL.

Plan de l’exercice « Corbières 2013 »

 

Moyens mis en œuvre
  • 2 berces et 1 véhicule de la SOS DEPOL au centre de secours de la Bigue (GPMM)
  • 2 moyens nautiques du BMPM :

- 1 navire d’intervention portuaire (PYTHEAS II)
- 1 canot sauvetage léger (CSL)

  • 1 vedette du GIE FOST
  • 20  marins pompiers :

- 15 de la SOS DEPOL
- 2 plongeurs et 3 sauveteurs côtiers

Pour mémoire

Dans la zone de compétence du BMPM (Marseille et ses ports), la SOS DEPOL assure :

  • la protection du littoral ;
  • la protection des sites sensibles maritimes, fluviaux et terrestres ;
  • la récupération des polluants ;
  • la mise en œuvre du matériel lourd de pompage destiné à la lutte contre les inondations.

En cas d’événement majeur en France, la SOS DEPOL peut réaliser l’ensemble de ces missions en renfort.

Crédit photos : BMPM - PM Philippe SOLA

[1] De fait, ce dispositif pourra être déployé sur toutes les zones du littoral marseillais impossibles à protéger par voie terrestre.

[2] Groupement d’Intérêt Economique Fast Oil Spill Team, entité du groupe Total, liée par convention au BMPM. 4 marins-pompiers experts en matière de dépollution sont affectés en permanence sur le site de Rognac. Chargés de l’entretien du matériel, de la formation du personnel de TOTAL, ces personnels peuvent être projetés en 4 heures partout dans le monde en cas de catastrophe majeure et peuvent recevoir le renfort de 30 spécialistes marins-pompiers. Par ce partenariat, le BMPM peut avoir recours au matériel spécifique du FOST en cas d’intervention d’ampleur.