Contacts

Bataillon de marins-pompiers
9, boulevard de Strasbourg
13233 Marseille Cedex 20
Tél. : 04 96 11 75 00

Recrutement

Stage d'observation

Service communication

Attestation d'intervention

Vous êtes ici

Accueil » Communiqués de presse » Feu d’embarcation au Vieux-Port

Feu d’embarcation au Vieux-Port

Mardi 19 février 2013 à 3 h 20, le bataillon de marins-pompiers de Marseille est alerté par le service de sécurité de la capitainerie du Vieux-Port : amarrée quai Rive Neuve, à proximité immédiate de l’embarcadère du « ferry boat » une vedette de 14 mètres est entièrement embrasée.

Immédiatement, 2 LDV mousse en attaque directe et 2 LDV en eau de part et d'autre de l'embarcation sont établies afin d'éviter toute propagation. La vedette Bonne-Mère assure la sécurité du plan d'eau. Le premier commandant des opérations de secours demande rapidement la berce émulseur et la CT DEPOL.

Lors de sa prise de commandement, l'officier d'intervention crée 3 secteurs : incendie, sanitaire et dépollution.

La recherche d'une éventuelle victime à bord est interrompue par les premiers signes d'instabilité de l'embarcation. Le compartiment moteur fume toujours lorsque la vedette s'enfonce dans le Vieux-Port. Les aussières sont détachées afin que le naufrage de la vedette ne déstabilise pas la panne.

Un binôme de plongeurs se met à l'eau pour poursuivre la reconnaissance de l'épave.

Les 100 m de barrage flottant mis en place par la section opérationnelle de lutte contre les pollutions permettent de sortir plusieurs macro-déchets de l'eau avec le concours de l’équipage de la Bonne-Mère. La pollution est contenue. Le ferry boat est sauvé !

Eléments favorables
  • Les premiers engins sont sur place en moins de 10 minutes.
  • A cette heure matinale, le quai rive neuve est désert.
  • Les premières embarcations menacées sont distantes de plusieurs mètres.
Eléments défavorables
  • L'embarcation instable s'enfonce rapidement, obligeant le chef de secteur incendie à interrompre la reconnaissance à bord.
  • Une plongée de nuit dans des conditions difficiles.

Moyens engagés

45 marins-pompiers, 11 moyens terrestres et 1 engin nautique. La vedette de 14 mètres, a été entièrement détruite par le feu et les vitres latérales du « ferry boat » ont été déformées par la chaleur. Les embarcations amarrées de l’autre côté de la panne ont été épargnées et le ponton et l’accès aux bateaux demeurent cependant praticables.